Communiqué de presse

Conseils contre les cyberattaques

Le Premier ministre Charles Michel et le secrétaire d’État à la Protection de la vie privée Philippe De Backer unissent leurs forces afin de mieux armer nos institutions démocratiques, les sites Internet publics et les acteurs politiques contre les cyberattaques, le piratage et le vol de données. C’est ce qu’ils sont venus expliquer aujourd’hui à la Chambre.

Charles Michel : « Nous ne sommes jamais à l’abri d’une cyberattaque. Et l’histoire récente nous le prouve, avec le piratage du parti démocrate pendant la campagne électorale aux États-Unis. »

À la lumière de ces événements, le Centre pour la Cybersécurité Belgique a récemment consulté différents partenaires européens à propos du risque de cyberattaque sur des cibles politiques (partis politiques, mandataires, élections, etc.). D’ailleurs, le CCB avait déjà contribué, avec la Commission de protection de la vie privée et les services informatiques de la Chambre des représentants, à l’organisation d’une conférence sur la Cybersécurité, destinée aux parlementaires et à leurs collaborateurs, le 22 novembre dernier.

« J’ai également chargé le Centre pour la Cybersécurité d’envoyer un courrier aux Présidents du Parlement. Ce document, fait de recommandations, tend à sensibiliser les parlementaires à la protection de leurs données personnelles et de celles du parlement. »

Philippe De Backer : « Si les bases de données des autorités venaient à être victimes d’une cyberattaque, d’innombrables données personnelles de tous les citoyens belges seraient ainsi exposées. En qualité de secrétaire d’État à la Protection de la vie privée, un tel cas de figure me préoccupe. C’est pourquoi, je travaillerai en étroite collaboration avec le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB), afin d’examiner quelles mesures nous pouvons prendre en vue de renforcer la protection des données et d’améliorer le respect de la vie privée. »